Blog

Comment développer des sites Web plus écologiquement responsables ?

Le 2021-10-26, par   Sacha Kargerman

Si les pratiques actuelles en termes de développement (et de consommation) numériques ne changent pas, certaines études montrent que les technologies de l'information représenteront 30% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Alors que la conférence Cop26 de Glasgow bat son plein et en tant qu’acteur de cette industrie, il nous semble nécessaire de faire un état des lieux et de proposer des solutions concrètes afin d’aller vers un internet plus plus responsable énergiquement parlant.

Quel est l’impact moyen d’un site web en termes d’émission de gaz à effet de serre ?

Petit point de vulgarisation tout d’abord.

Un site Web c’est un utilisateur qui affiche des données sur son appareil (ordinateur, mobile, TV,...). Ces données sont stockées sur un serveur. Pour fonctionner, un serveur a besoin d’énergie.

Il y a donc une relation directe entre :

  • Le poids des données à télécharger par l’utilisateur
  • L'énergie nécessaire pour faire fonctionner les serveurs
  • L’impact carbone des serveurs

L’empreinte carbone du numérique aujourd’hui :

  • une consommation électrique annuelle > 1500 TWh, soit environ 3 fois la consommation annuelle de la france
  • entre 2,1% et 3,9% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde
  • 150 % de l’empreinte carbone du transport aérien

A l’échelle d’un site web :

En Septembre 2021, une page Web représente un poids moyen de 2194,4 KB par page (somme du poids de l’ensemble des ressources nécessaires devant être téléchargées pour afficher une page Web), ce qui équivaut à environ 1,8 g de CO2 par page vue.

Pour un site moyen avec 10K pages vues par mois, cela représente environ 216 Kg de CO2 par an, ce qui correspond à un trajet de près de 1 950 Km en voiture…

Des perspectives peu réjouissantes :

Cela ne va pas s’arranger avec le temps. En effet en 10 ans, le poids moyen d’une page web a connu une croissance de 370%. (Source : HTTP Archive)

La frugalité n’est pas encore au menu concernant le développement de sites web. Cette tendance risque fortement de s’aggraver à mesure que les internautes auront des connexions avec de meilleurs débits. Certaines études projettent que les technologies de l'information représenteront 30% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Comment réduire l’empreinte carbone de votre site web (et optimiser sa performance) ?

Il y a deux manières de réduire l’empreinte carbone de votre site web.

La première consisterait à ne rien changer à votre site mais de diminuer drastiquement le nombre de pages visitées…peut-être pas la meilleure option non ?

La seconde serait d’optimiser la performance de votre site. J’apporte plus de détail sur la manière dont un site peut être optimisé dans cet article : https://www.codixis.com/posts/comment-obtenir-un-score-de-100-100-sur-google-lighthouse/

En résumé, il s’agit de :

  • choisir un stack technique peu gourmand (poids de la plateforme, des librairies). Chez Codixis, notre choix se porte vers un couple Tailwind CSS et Alpine JS.
  • limiter autant que possible la présence de plugins, cookies et autres trackers inutiles
  • appliquer les bonnes pratiques en matière de performance serveur (principalement Opcache et Gzip)
  • optimiser la taille de vos images et choisir le bon format (adieu les photos HD de 2MB…)

Les bénéfices d’un site web écologiquement responsable

A l’heure où 57% des français considèrent que la priorité d’une marque doit être une contribution positive sur les enjeux de la société, afficher un effort conséquent sur la réduction de l’empreinte carbone de l’entreprise devient un enjeu d’image.

De plus, vous l’aurez compris, le lien entre l’empreinte carbone d’un site web et sa performance technique est très fort. Avoir un site web écologiquement responsable revient à avoir un site Web technologiquement performant, ce qui induit d’autres bénéfices beaucoup plus directs.

Dans un précédent article, nous avons abordé les principaux bénéfices à avoir un site web techniquement performant : https://www.codixis.com/posts/les-3-raisons-pour-lesquelles-votre-site-web-doit-etre-performant/

En synthèse :

  • Un meilleur ranking par les moteurs de recherche. Google porte en effet de plus en plus attention à la performance des sites pour effectuer ses classements.
  • Plus de visites et une réduction du taux de rebond. 53% des internautes quittent un site web dès lors qu’une page met plus de 3 secondes à se charger.
  • Plus de business. Pour les sites de e-commerce, un lien direct est établi entre vitesse de chargement et chiffre d’affaires.

Comment s’y prendre pour rendre son site plus performant et plus écologique ?

Avant de mettre en place un chantier de refonte complète de votre site, nous vous conseillons de suivre une approche en plusieurs temps.

1. Effectuez un audit de la performance (et de la performance écologique) de votre site.

Pour cela, je vous conseille deux outils :

  • Pour une mesure de l’impact CO2 de votre site Web, Website Carbone: https://www.websitecarbon.com/ (Website Carbone Calculator results pour le site www.codixis.com)

2. Prenez quelques pages clé de votre site et faites les développer en version Performantes !

Identifiez une agence tech, Codixis par exemple;) experte en développement de sites web performants.

Confiez-lui comme mission de reproduire quelques pages clés de votre site avec comme cahier des charges une augmentation conséquente de leurs performances (ou une réduction tout aussi conséquente de leurs émissions en équivalent CO2).

A la suite de cette mission, vous aurez une vision claire du gain potentiel que vous pourrez espérer et du chantier à mettre en œuvre pour la refonte de votre site avec la performance en tête.

3. Optimisez votre site ou effectuez une refonte complète

Certains sites pourront être optimisés sans procéder à une refonte complète. D’autres sites, utilisant des technologies trop anciennes ou trop gourmands en données nécessiteront une refonte complète. Là encore, seul le regard d’un expert pourra vous éclairer sur les meilleures options et vous éviter une refonte si cela n’est pas strictement nécessaire.

4. Exigez la performance !

De manière générale, assurez vous que toutes vos expressions de besoin en matière de développement de sites ou d’applications web contiennent un paragraphe sur le niveau de performance attendu.

Formulez vos attentes avec des notions concrètes, qui deviendront des indicateurs faciles à suivre pour mesurer ensuite si les objectifs sont atteints par vos prestataires. Par exemple  : “l’ensemble des pages du site doivent pouvoir s’afficher en moins de 2 secondes, d’après l'outil de mesure GoogleSpeedInsights)”.

Codixis est expert en développement de sites web performants. Notre équipe est disponible pour vous accompagner pour vos phase d'audits et de conceptions. N'hésitez pas à nous contacter : https://www.codixis.com/contact/

Recevez nos actualités business et technologiques


Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter et en savoir plus sur le lancement rapide d’applications web

Découvrez les succès de nos clients

Plateforme Andshift
Platforme Atherolink
PreciConnect
Voir tous les cas client